Projets participatifs locaux

Le projet ILE s’appuie sur la méthode des Agendas 21 locaux pour mettre en œuvre sur chacun des territoires partenaires une démarche participative. Chaque partenaire anime un travail participatif visant à élaborer un diagnostic partagé et à définir ensuite une stratégie concrete et un plan d’actions local.

Huit projets participatifs locaux ont ainsi été concrétisés sur les territoires du projet ILE. Eu égard aux contextes différents et aux thématiques variées, ces projets constituent de riches expériences, valorisables et transférables à d’autres contextes.
En complément de l’animation locale de l’agenda 21, des expertises croisées entre les partenaires du projet ILE sont venues renforcer les capacités des acteurs locaux et leur expertise. De même, les missions d’éco-volontariat et les campus organisés sur chaque territoire ont facilité la concrétisation sur le terrain des projets participatifs grâce à la mobilisation et l’implication des jeunes.

La méthode vous intéresse ? Découvrez les projets développés par les partenaires.

Au Liban : Développement de l'agriculture biologique dans des micro-région et sensibilisation des consommateurs locaux
Partenaire local : Association for the Development of Rural capacities 

En Tunisie : Aménagement de la Maison des Association d'Hammamet
Partenaire local : AERE Hammamet

En Tunisie : Préservation de l’écosystème du village de Zammour
Partenaire local : Association des Jeunes de Zammour (AJZ)

En Tunisie : Création d'un circuit touristique de découverte de l'Oasis de Chenini
Partenaire local : Association de Sauvegarde d’Oasis Chenini (ASOC)

En Grece : Gestion du trafic dans le centre historique d'Egine
Partenaire local : Mediterranean Centre of Environment

En Italie : Prévention des incendies de foret en zone semie-urbaine
Partenaire local : AMESCI

En France: Sensibilisation sur les changements climatiques en zones urbaines
Partenaire local : Union APARE-CME

 

Une méthodologie commune

PRINCIPE DE BASE : L’AGENDA 21 LOCAL
La méthode commune validée par tous les partenaires s’inspire de l’Agenda 21 local. L’Agenda 21 est un projet global et concret dont l’objectif est de mettre en œuvre progressivement et de manière pérenne le développement durable à l’échelle d’un territoire, d’un établissement ou d’une structure. Il repose avant tout sur une méthode de concertation avec toutes les parties prenantes : élus, habitants, associations, entreprises, structures déconcentrées de l’Etat, réseaux de l’éducation et de la recherche… Cette démarche participative permet ainsi d’établir un diagnostic partagé, une stratégie d’action partagée et un plan d’action concerté.

LES ETAPES DE MISE EN ŒUVRE DES PROJETS PARTICIPATIFS LOCAUX

ETAPE 1 : LE DIAGNOSTIC PARTAGE
Identification d’une problématique environnementale locale et mobilisation des acteurs locaux (société civile et collectivités locales) autour de la question : analyse des atouts, faiblesses, opportunités et menaces.

ETAPE 2 : LES STRATEGIES PARTICIPATIVES LOCALES
Les partenaires élaborent ensuite, selon un processus concerté, des stratégies territoriales participatives afin de répondre à la problématique identifiée. 

ETAPE 3 : LES PLANS D’ACTION LOCAUX
Les plans d’action locaux sont aussi élaborés de façon concertée. Ils découlent logiquement des étapes précédentes.